Réalisation d'un « gros » document avec LaTeX

Rédigez vos mémoires, thèses, livres avec LaTeX

Ce tutoriel va vous guider pas à pas pour la réalisation d'un « gros » document (mémoires de fin d'étude, thèses, livres...) avec LaTeX. En effet, lors de la rédaction d'un document contenant de nombreuses pages (voire plusieurs centaines), il est important de le structurer et de séparer le fond de la forme. Ce tutoriel ne se prétend pas exhaustif, il va vous présenter les diverses possibilités offertes par LaTeX pour faciliter la rédaction de votre document. Par souci de clarté et de simplicité, la totalité des possibilités de personnalisation ne sera qu'évoquée ici. Vous trouverez à la fin de ce document les liens vers les documentations des extensions utilisées.

N'hésitez pas à commenter cet article ! commentaires

Article lu   fois.

L'auteur

Profil Pro

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Le document final que nous allons réaliser contiendra les parties suivantes :

  • une page de couverture ;
  • une page de garde et une page de titre ;
  • un sommaire et (ou) une table des matières ;
  • un résumé ;
  • des remerciements ;
  • une dédicace ;
  • une introduction ;
  • différents chapitres ;
  • une conclusion ;
  • des annexes ;
  • un index ;
  • un glossaire ;
  • une liste des abréviations ou des symboles ;
  • une liste des tableaux ;
  • une liste des figures ;
  • une bibliographie ;
  • une table des matières ;
  • une quatrième de couverture.

Afin de bien organiser et de bien structurer notre document, nous allons utiliser plusieurs fichiers que l'on insérera dans notre document principal. Découper le fichier principal en plusieurs fichiers à insérer présente plusieurs avantages. La navigation pour rechercher une information dans le document en sera facilitée, plusieurs personnes peuvent intervenir sur le document chacun de son côté pour ensuite rassembler les contenus. Enfin, un avantage, et pas des moindres, est de faciliter la recherche d'éventuelles erreurs qui pourraient survenir. Nous utiliserons aussi les commandes LaTeX \frontmatter, \mainmatter, \backmatter et \appendix. Celles-ci permettront à LaTeX de gérer automatiquement les en-têtes, les pieds de pages, la numérotation des pages en fonction de l'endroit où l'on se trouve dans le document.

II. Structuration du document

II-A. Dossiers et fichiers.

Nous allons tout d'abord créer un dossier nommé monrapport. Dans ce dossier, à l'aide de son éditeur LaTeX, on crée et on enregistre le fichier monrapport.tex qui sera notre fichier principal (document maître). Dans ce dossier, nous créons un dossier images qui contiendra les éventuelles images à insérer, telles qu'un logo pour la page de couverture. Nous ajouterons aussi les dossiers (preambule, introduction, chapitre1, chapitre2…) qui contiendront les fichiers .tex que nous aurons à inclure plus tard. Chacun de ces sous-dossiers contiendra un fichier .tex du même nom que le sous-dossier.

Voila à quoi doit ressembler votre dossier monrapport :

Image non disponible

II-B. La classe de document

La classe book présente, pour ce qui nous intéresse, plusieurs avantages (notamment, comme nous l'avons déjà évoqué, les trois commandes \frontmatter, \mainmatter et \backmatter) et options que nous allons définir :

  1. Taille de la fonte : 10pt, 11pt ou 12pt ;
  2. Dimension de la feuille (nous prendrons ici l'option a4paper) ;
  3. Recto-verso : l'option twoside par défaut ou oneside ;
  4. Placement des chapitres : pour que les chapitres commencent sur une « belle page » (page impaire), l'option openright par défaut, sinon l'option openany (paire ou impaire).

Ainsi, notre déclaration sera :

documentclass
Sélectionnez
\documentclass[11pt,a4paper,twoside,openright]{book}

Il est important de noter que l'option twoside va permettre (en plus de l'économie de papier) de pouvoir régler les en-têtes et les pieds de pages en fonction de la parité ou non de la page sur laquelle on se trouve. Cette option permet aussi d'avoir des marges différentes selon que l'on se trouve sur une page paire ou impaire, ce qui permet une lecture plus aisée.

II-C. \frontmatter, \mainmatter et \backmatter

Ces trois commandes sont parfaitement dans l'esprit LaTeX, à savoir séparer le fond de la forme :

  • \frontmatter pour la première partie du document, les chapitres ne seront pas numérotés, les pages seront numérotées en nombres romains minuscules ;
  • \mainmatter pour la partie principale du document, les chapitres seront numérotés, la numérotation des pages utilisera les chiffres arabes à partir de 1 ;
  • \backmatter pour la partie finale, la numérotation des pages se poursuivra telle qu'elle était dans le corps du document, mais les chapitres ne seront plus numérotés.

On notera que l'on utilisera la commande \appendix qui indique le début des appendices, les numéros des chapitres sont alors remplacés par des lettres majuscules. \backmatter se place généralement avant la bibliographie et les index. Tout cela sera revu le moment venu.

On peut aussi noter que de nombreux réglages pourront être utilisés, notamment si la numérotation en minuscules romaines ne vous plaît pas ou si vous voulez, par exemple, changer le nom des appendices.

III. Le préambule

Nous allons créer le fichier preambule.tex et l'enregistrer dans le sous-dossier preambule.

III-A. Les extensions

C'est dans le fichier preambule.tex que nous allons indiquer à LaTeX toutes les extensions (packages) dont nous allons avoir besoin, ainsi que les options et les réglages y afférant. Le préambule présenté ci-dessous est celui ayant servi à la rédaction de ce modèle. Il est bien évidemment incomplet, à chacun par la suite d'ajouter les extensions qui lui seront nécessaires pour la réalisation de son document.

Préambule
Sélectionnez
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage{lipsum}% juste utile ici pour générer du faux texte}
\usepackage{amsmath,amsfonts,amssymb}%extensions de l'ams pour les mathématiques
\usepackage{graphicx}%pour insérer images et pdf entre autres
\usepackage[left=3.5cm,right=2cm,top=2cm,bottom=2.5cm]{geometry}%réglages des marges du document selon vos préférences ou celles de votre établissement
\usepackage[french]{babel}%pour un document en français
\usepackage{listings}%pour insérer du code source
\usepackage{hyperref}%rend actif les liens, références croisées, toc…

Il est important de noter que l'extension babel doit être chargée en fin de préambule, exception faite des extensions listings et hyperref.

Vous trouverez de très nombreuses extensions sur le site du CTAN, ainsi que les documentations nécessaires.

III-B. En-têtes et pieds de pages

Pour générer automatiquement les en-têtes et pieds de pages de notre document, on va utiliser l'extension fancyhdr et faire les réglages nécessaires.

On ajoute dans le préambule :

 
Sélectionnez
\usepackage{fancyhdr}

Maintenant il va falloir paramétrer ces en-têtes et pieds de pages. Le principe est le même pour ces deux zones, elles sont découpées en trois parties (left, center, right). Les réglages vont de se faire en utilisant la commande \fancyhead[<où>]{<quoi>} pour l'en-tête et \fancyfoot[où]{quoi} pour le pied de pages.

<où> correspond à l'endroit où l'on veut écrire selon les codes suivants :

  • L : zone de gauche pour toutes les pages ;
  • LO : zone de gauche pour les pages impaires ;
  • LE : zone de gauche pour les pages paires ;
  • C : zone centrale pour toutes les pages ;
  • CO : zone centrale pour les pages impaires ;
  • CE : zone centrale pour les pages paires ;
  • R : zone de droite pour toutes les pages ;
  • RO : zone de droite pour les pages impaires ;
  • RE : zone de droite pour les pages paires.

<quoi> correspond au contenu que l'on veut mettre. On peut utiliser les commandes usuelles pour formater le texte : \emph, \textbf, \Large… ainsi que les commandes suivantes :

  • \thepage pour indiquer le numéro de page ;
  • \thesection pour indiquer le numéro de la section ;
  • \thechapter pour indiquer le numéro du chapitre ;
  • \rightmark pour indiquer le nom de la section courante dans la classe book ;
  • \leftmark pour indiquer le nom du chapitre courant dans la classe book ;
  • \markboth pour le nom du chapitre courant tel qu'il apparaît dans la table des matières.

Il est possible aussi de redéfinir \chaptermark et \sectionmark afin de choisir la façon dont seront imprimés ces en-têtes (numérotation et majuscules notamment).

Nous allons définir trois styles : un style pour les pages liminaires, un autre pour le corps du document et un autre encore pour les autres annexes.

Voici un exemple où les zones de droite et de gauche alternent en fonction de la numérotation de la page :

En-têtes et pieds de pages
Sélectionnez
\usepackage{fancyhdr}%pour les en-têtes et pieds de pages
        \setlength{\headheight}{14.2pt}% hauteur de l'en-tête
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%style front%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% 
        \fancypagestyle{front}{%
                \fancyhf{}%on vide l'en-tête
                \fancyfoot[C]{page \thepage}%
                \renewcommand{\headrulewidth}{0pt}%trait horizontal pour l'en-tête
                \renewcommand{\footrulewidth}{0.4pt}%trait horizontal pour le pied de page
                }
%\renewcommand{\chaptermark}[1]{%
%\markboth{\MakeUppercase{%
%\chaptername}\ \thechapter.%
%\ #1}{}}
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%style main%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
        \fancypagestyle{main}{%
                \fancyhf{}
                \renewcommand{\chaptermark}[1]{\markboth{\chaptername\ \thechapter.\ ##1}{}}% redéfinition pour avoir ici les titres des chapitres des sections en minuscules
                \renewcommand{\sectionmark}[1]{\markright{\thesection\ ##1}}
                \fancyhead[c]{}
                \fancyhead[RO,LE]{\rightmark}%
                \fancyhead[LO,RE]{\leftmark}
                \fancyfoot[C]{}
                \fancyfoot[RO,LE]{page \thepage}%
                \fancyfoot[LO,RE]{Mon rapport}
                }
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%style back%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%  
        \fancypagestyle{back}{%
                \fancyhf{}%on vide l'en-tête
                \fancyfoot[C]{page \thepage}%
                \renewcommand{\headrulewidth}{0pt}%trait horizontal pour l'en-tête
                \renewcommand{\footrulewidth}{0.4pt}%trait horizontal pour le pied de pages
                }

Cela étant fait, on va pouvoir passer au corps du document proprement dit.

IV. Frontmatter

Pour rappel, dans cette partie, les pages seront numérotées en chiffres romains minuscules, et les chapitres ne seront pas numérotés. C'est dans cette partie que l'on va retrouver :

  • la page de couverture ;
  • les pages de garde et de titre ;
  • le ou les résumés ;
  • les remerciements ;
  • les dédicaces ;
  • les autres pages liminaires ;
  • le sommaire et (ou) la table des matières.

IV-A. La page de couverture

La commande \maketitle définie par LaTeX donne un rendu quelque peu austère. Il est tout à fait possible, voire souhaitable, de se créer une page de couverture un peu plus personnelle. Certains établissements possèdent parfois un modèle à suivre.

Pour réaliser une page de couverture, on peut utiliser l'environnement titlepage.

Voici un exemple très simple de page de couverture, ce code est à copier dans le fichier page-de-couverture.tex. Vous n'avez plus qu'à personnaliser :

Page de couverture
Sélectionnez
\begin{titlepage}
\parindent=0pt
www.devoloppez.com \hspace*{\stretch{1}} \LaTeX intermédiaire
Rubrique \LaTeX\hspace*{\stretch{1}} Tutoriels
\vspace*{\stretch{1}}
\begin{center}
\includegraphics[scale=0.5]{images/logo.png}%
\end{center}
\vspace*{\stretch{1}}
\hrulefill
\begin{center}\bfseries\Huge
    Rédiger un gros document avec \LaTeX
\end{center}
\hrulefill
\vspace*{1cm}
\begin{center}\bfseries\Large
Nom de l'auteur
\end{center}
    
\begin{center}\bfseries\Large
Sous la direction de Le Tuteur.
\end{center}
\vspace*{\stretch{2}}
\begin{flushright}
       Le \today 
\end{flushright}   
\begin{tikzpicture}[remember picture, overlay]
 \begin{scope}[shift={(current page.south west)},shift={(1,1)},scale=1]
 \shade[ball color=blue,opacity=.6] (0,0) circle (10ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (1.7,1) circle (5ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (1.5,3) circle (2ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.5] (-0.5,3) circle (1ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (1,4) circle (1ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.6] (3.5,2.5) circle (2ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (2.5,4.5) circle (4ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.5] (3,4) circle (3ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (4.5,4.5) circle (3ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.5] (5.1,4.7) circle (2ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (5,6) circle (1.5ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.6] (3.5,5.5) circle (2ex);
 \shade[ball color=blue,opacity=.8] (5,3) circle (1ex);
 \end{scope}
 \end{tikzpicture}
\end{titlepage}

Quelques explications sur ce code :

  • \parindent=0pt supprime l'indentation de la page ;
  • \stretch :ressort qui permet d'utiliser :
    • la longueur de la ligne totale associé avec \hspace,
    • ou la totalité de la hauteur de la page avec \vspace ;
  • \today nous donne la date du jour ;
  • l'environnement tikzpicture pour les petites bulles bleues (je trouvais ça joli).

Voici à quoi ressemble votre page de couverture :

Image non disponible

Ne pas confondre page de garde et page de couverture. La page de couverture (ou page de titre selon le type de document) contiendra diverses informations telles que l'auteur, le titre… Une page de garde est une page blanche insérée entre la couverture et la page de titre dans le cas d'un livre (ou d'une thèse). Si vous souhaitez une page de garde, ce n'est pas compliqué (même Word sait faire).

IV-B. Page de garde et de titre

La classe book insère directement cette page de garde (qui traditionnellement est blanche et sans aucune mention). On n'a donc pas à s'en soucier.

La page de titre doit comporter au minimum les mêmes informations que la page de couverture, il est donc possible de la faire à l'identique. Dans le dossier page-de-couverture (ce n'est pas forcement nécessaire de créer un dossier spécifique ici), on va créer un fichier page-de-titre.tex qui reprendra les informations de la page de couverture et d'autres si vous le souhaitez.

En exemple ici, je reprends les mêmes informations que la page de couverture, sans les images :

Page de titre
Sélectionnez
\begin{titlepage}
\parindent=0pt
www.devoloppez.com \hspace*{\stretch{1}} \LaTeX intermédiaire%
Rubrique \LaTeX\hspace*{\stretch{1}} Tutoriels
\vspace*{\stretch{1}}
\hrulefill
\begin{center}\bfseries\Huge
    Rédiger un gros document avec \LaTeX
\end{center}
\hrulefill
\vspace*{1cm}
\begin{center}\bfseries\Large
Nom de l'auteur
\end{center}
    
\begin{center}\bfseries\Large
Sous la direction de Le Tuteur.
\end{center}
    \vspace*{\stretch{2}}
\begin{flushright}
       Le \today 
\end{flushright}   
\end{titlepage}

IV-C. Les résumés

Les résumés se font dans l'environnement abstract. Cet environnement est défini dans les classes report et article, mais pas dans la classe book. Qu'à cela ne tienne, il suffit de redéfinir l'environnement abstract et de le copier dans le fichier book.cls ou plus simplement de copier le code suivant dans votre préambule (preambule.tex).

Environnement abstract
Sélectionnez
%%%%%%%%%%%%%%%% environnement pour les résumés%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%\makeatletter
\newenvironment{abstract}{%
    \cleardoublepage
    \null\vfil
    \@beginparpenalty\@lowpenalty
    \begin{center}%
      \bfseries \abstractname
      \@endparpenalty\@M
    \end{center}}%
   {\par\vfil\null}
\makeatother

Il est parfois utile, voire nécessaire, d'avoir deux résumés en français et en anglais par exemple. Le code suivant vous montre comment faire pour créer ces deux résumés, ainsi que la façon de procéder pour le changement de langue (important si on veut respecter la typographie de chaque langue). Vous noterez aussi que ce code vous permet d'ajouter cette partie « résumés » dans la table des matières :

Résumés
Sélectionnez
\thispagestyle{empty}% pour une page sans en-tête ni pieds de page
%\chapter*{Résumés}
\addcontentsline{toc}{chapter}{Résumé}%Pour l'ajout dans la table des matières au même rang que chapitre
\begin{abstract}
Mon résumé: en français qui respecte la typographie française.
\end{abstract}
\thispagestyle{empty}%idem pour la page blanche qui suit
\selectlanguage{english}% pour un typographie anglaise
\renewcommand{\abstractname}{Abstract}%pour changer le titre
\begin{abstract}
My abstract: vous pouvez notez ici que l'espacement entre le mot abstract et les : n'est pas le même qu'en français, comme le veut la typographie anglaise.
\end{abstract}
\thispagestyle{empty}%
\selectlanguage{french}% on n'oublie pas de repasser en langue française.

IV-D. Les remerciements

Il n'existe pas d'environnement spécifique pour les remerciements, il est donc possible de faire cette page en tant que chapitre non numéroté par exemple et d'ajouter ce chapitre à la table des matières :

Remerciements
Sélectionnez
\thispagestyle{empty}
\chapter*{Remerciements}
\addcontentsline{toc}{chapter}{Remerciements}
Merci à Namrod pour toute la partie sur la bibliographie. Retrouvez ses questions FAQ qui ont permis la rédaction de cette partie.
\noindent Merci à f-leb, LittleWhite et Metalman pour leurs conseils et la relecture.
\noindent Merci à ced et jacques\_jean pour la correction orthographique et typographique.

Une autre possibilité serait d'utiliser l'environnement abstract, dont on s'est servi pour les résumés, en changeant le titre bien évidemment :

Remerciements
Sélectionnez
\thispagestyle{empty}
\renewcommand{\abstractname}{Remerciements}
\addcontentsline{toc}{chapter}{Remerciements}
\begin{abstract}
Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont aidé à rédiger cet article, Namrod pour la partie bibliographie, Francis Walter, pour ses conseils ainsi que les personnes ayant participé à la correction de ce document.
\end{abstract}
\thispagestyle{empty}%

IV-E. Les dédicaces

Là encore, rien de bien compliqué, ni règles particulières. Dans l'exemple suivant, la dédicace est alignée à droite au premier tiers de la page :

Dédicaces
Sélectionnez
\vspace*{\stretch{1}}
\begin{flushright}
\`Amon père, ma mère, mes frères zé mes sœurs, oho...
\end{flushright}
\vspace*{\stretch{2}}

IV-F. Les autres pages liminaires

Pour les autres pages liminaires que vous auriez à faire, telles que les errata ou la préface, il est possible de procéder de la même façon que pour les remerciements. C'est-à-dire, un chapitre non numéroté (ou section) que l'on ajoute à la table des matières :

 
Sélectionnez
\thispagestyle{empty}
\chapter*{Préface}
\addcontentsline{toc}{chapter}{Préface}

IV-G. Sommaire et (ou) table des matières

L'usage en typographie française veut que la table des matières se place à la fin de l'ouvrage. Il est parfois utile d'avoir un sommaire (table des matières simplifiée) en début de document, notamment pour les thèses et les mémoires. Ce sommaire devra être moins détaillé que la table des matières, il ne contiendra pas toutes les sous-sections par exemple.

Nous allons donc, pour réaliser ce sommaire, utiliser l'extension shorttoc qui, comme son nom l'indique, va permettre d'imprimer des tables des matières simplifiées. Il faut donc ajouter \usepackage{shorttoc} dans le préambule et dans notre document à l'endroit où l'on veut voir apparaître le sommaire \shorttableofcontents{<nom>}{<profondeur>}. Le deuxième paramètre sert à régler la profondeur de notre sommaire. On mettra 0 pour n'avoir que les chapitres imprimés, 1 pour avoir les chapitres et les sections, et ainsi de suite :

Sommaire
Sélectionnez
\shorttableofcontents{Sommaire}{0}
\addcontentsline{toc}{chapter}{Sommaire}%ajout du sommaire dans le sommaire !

Sommaire qui, au final, ressemblera à ceci :

Image non disponible

Dans le cas de l'utilisation d'un sommaire, une table des matières (complète) devra être imprimée à la fin du document.

Voilà maintenant terminées les pages liminaires de notre document. Mon fichier principal est donc le suivant :

Fichier principal
Sélectionnez
\documentclass[11pt,a4paper,twoside,openright]{book}
\input{preambule/preambule}
\begin{document}
\frontmatter% début des pages liminaires
\pagestyle{front}%style des en-têtes pour cette partie
\input{page-de-couverture/page-de-couverture}%on crée la couverture
\thispagestyle{empty}%pour la page de garde toute blanche
\input{page-de-couverture/page-de-titre}%no comment !
\input{resume/resume}%no comment !
\input{remerciements/remerciements}%no comment !
\input{dedicaces/dedicaces}%no comment !
\shorttableofcontents{Sommaire}{0}%sommaire avec uniquement les chapitres
\addcontentsline{toc}{chapter}{Sommaire}%ajout du sommaire dans le sommaire !

Nous allons passer au document principal.

V. mainmatter

Cette partie va être la plus courte de ce tutoriel, mais bien évidemment cela sera la partie principale de votre document, là où vont se trouver tous vos chapitres et les différentes sections. On lance la commande \mainmatter et on introduit nos chapitres un par un avec la commande \input.

Voici de nouveau à quoi ressemble le fichier principal :

Fichier principal
Sélectionnez
\documentclass[11pt,a4paper,twoside,openright]{book}
\input{preambule/preambule}
\begin{document}
\frontmatter% début des pages liminaires
\pagestyle{front}%style des en-têtes pour cette partie
\input{page-de-couverture/page-de-couverture}%on crée la couverture
\thispagestyle{empty}%pour la page de garde toute blanche
\input{page-de-couverture/page-de-titre}%no comment !
\input{resume/resume}%no comment !
\input{remerciements/remerciements}%no comment !
\input{dedicaces/dedicaces}%no comment !
\shorttableofcontents{Sommaire}{0}%sommaire avec uniquement les chapitres
\addcontentsline{toc}{chapter}{Sommaire}%ajout du sommaire dans le sommaire!
\mainmatter% corps du document
\pagestyle{main}%style des en-têtes pour cette partie
\input{introduction/introduction}
\input{chapitre1/chapitre1}
\input{chapitre2/chapitre2}
\input{chapitre3/chapitre3}
\input{conclusion/conclusion}
\cleardoublepage% le corps du document est terminé

Il est souvent d'usage de faire un chapitre « Introduction » et un autre « Conclusion » non numérotés. Toutefois, la question de l'insertion dans le sommaire revient souvent.

Si vous avez suivi attentivement ce tutoriel, vous avez déjà la réponse, cette commande a déjà été utilisée :

 
Sélectionnez
\addcontentsline{toc}{chapter}{Introduction}

Ces chapitres étant non numérotés, leurs titres ne se retrouveront pas dans l'en-tête comme les autres chapitres. Il suffit pour y pallier d'utiliser la commande \markboth. Ainsi, votre fichier introduction.tex devra ressembler à ceci (idem pour le conclusion.tex) :

Introduction
Sélectionnez
\chapter*{Introduction}
\addcontentsline{toc}{chapter}{Introduction}
\markboth{Introduction}{}
Votre texte ici

VI. \appendix et \backmatter

VI-A. Les annexes

Les annexes vont être placées après la commande \appendix. Grâce à cette commande, la numérotation des chapitres va se trouver changée et devenir : Annexe A, Annexe B… Ces annexes seront automatiquement ajoutées à la table des matières. C'est tout pour les annexes et on peut passer au \backmatter. Votre fichier principal doit maintenant ressembler à ceci :

 
Sélectionnez
\documentclass[11pt,a4paper,twoside,openright]{book}
\input{preambule/preambule}
\begin{document}
\frontmatter% début des pages liminaires
\pagestyle{front}%style des en-têtes pour cette partie
\input{page-de-couverture/page-de-couverture}%on crée la couverture
\thispagestyle{empty}%pour la page de garde toute blanche
\input{page-de-couverture/page-de-titre}%no comment !
\input{resume/resume}%no comment !
\input{remerciements/remerciements}%no comment !
\input{dedicaces/dedicaces}%no comment !
\shorttableofcontents{Sommaire}{0}%sommaire avec uniquement les chapitres
\addcontentsline{toc}{chapter}{Sommaire}%ajout du sommaire dans le sommaire!
\mainmatter% corps du document
\pagestyle{main}%style des en-têtes pour cette partie
\input{introduction/introduction}
\input{chapitre1/chapitre1}
\input{chapitre2/chapitre2}
\input{chapitre3/chapitre3}
\input{conclusion/conclusion}
\cleardoublepage% le corps du document est terminé
\appendix
\pagestyle{back}
\input{annexes/annexe1}
\input{annexes/annexe2}
\backmatter

VI-B. Un index

Pour réaliser un index, on va utiliser l'extension makeidx, et demander à LaTeX de réaliser un index. Pour cela, il faut ajouter dans le préambule :

 
Sélectionnez
\usepackage{makeidx}
\makeindex

Les entrées dans l'index se feront à l'aide de la commande \index{<mot>}. Pour l'exemple ici, les mots de l'index seront dans le texte du chapitre trois (vous retrouverez l'ensemble des codes source à la fin de ce document).

Pour obtenir l'index, il faut placer la commande \printindex à l'endroit où vous souhaitez voir imprimé votre index. Pour la compilation, vous devez compiler une fois puis utiliser la commande makeindex monrapport.idx, puis compiler une nouvelle fois :

 
Sélectionnez
latex monrapport.tex
makeindex monrapport.idx
latex monrapport.tex

Votre éditeur vous permet certainement d'utiliser makeindex sans devoir passer par la ligne de commande.

Pour les options de cette extension, vous pouvez vous reporter à la documentation.

VI-C. Un glossaire

Pour la réalisation d'un glossaire, la démarche est sensiblement la même que pour un index. Dans le préambule, on ajoute :

 
Sélectionnez
\usepackage{glossaries}
\makeglossaries

Et on mettra \printglossaries à l'endroit où l'on désire voir imprimé notre glossaire.

Les entrées dans le glossaire vont se faire à l'aide de la commande \newacronym{<ref>}{<nom>}{<description>}.

Vous pouvez le faire dans le document, mais afin de ne pas trop le polluer, surtout s'il y a beaucoup de définitions, vous pouvez mettre toutes ces définitions dans un fichier glossaire.tex. Ainsi, ce fichier pourrait ressembler à ceci : (les appels dans le document se feront à l'aide de la commande \gls{<ref>})

 
Sélectionnez
\newacronym{pois}{poisson}{Les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles.}
\newacronym{vache}{vache}{Vache est le nom vernaculaire donné à la femelle du taureau et à la mère du veau des bovins.}
\newacronym{pigeon}{pigeon}{Les pigeons sont des oiseaux de la famille des Columbidae.}

Pour la compilation, vous devez compiler une fois puis utiliser la commande makeglossaries monrapport.idx, puis compiler une nouvelle fois :

 
Sélectionnez
latex monrapport.tex
makeglossaries monrapport.idx
latex monrapport.tex

Pour compiler, vous pouvez utiliser la fonction Makeindex utilisée précédemment dans votre éditeur préféré. À ceci près que dans la configuration des options de compilation, concernant Makeindex, vous devrez remplacer makeindex %.idx par : makeindex -s %.ist -t %.glg -o %.gls %.glo

VI-D. Une liste des abréviations ou des symboles

Pour la réalisation d'une telle liste, la démarche est sensiblement la même que pour un glossaire. Dans le préambule, on ajoute :

 
Sélectionnez
\usepackage{nomencl}
\makenomenclature
\renewcommand{\nomname}{Liste des abréviations, des sigles et des symboles}

Et on mettra \printnomenclature à l'endroit où l'on désire voir imprimé notre glossaire.

Les entrées dans la liste vont se faire à l'aide de la commande \nomenclature{<sigle>}{<définition>} à l'endroit désiré dans le document.

Pour la compilation, vous devez compiler une fois puis utiliser la commande makeindex, puis compiler une nouvelle fois :

 
Sélectionnez
latex filename.tex
makeindex filename.nlo -s nomencl.ist -o filename.nls 
latex filename.tex

Pour compiler, vous pouvez utiliser la fonction Makeindex utilisée précédemment dans votre éditeur préféré. À ceci près que dans la configuration des options de compilation, concernant Makeindex, vous devrez remplacer makeindex %.idx par : makeindex %.nlo -s nomencl.ist -o %.nls -t %.nlg

VI-E. Listes des tables et des figures

Si vous avez des figures ou des tableaux dans votre document et que vous souhaitez avoir les listes des tables et des figures, c'est très simple. Il existe deux commandes qui vont réaliser ces listes automatiquement :

 
Sélectionnez
\listoffigures
\addcontentsline{toc}{chapter}{Table des figures}
\listoftables
\addcontentsline{toc}{chapter}{Liste des tableaux}

Ces deux commandes sont à placer dans votre fichier principal à l'endroit où vous voulez voir apparaître ces listes.

VI-F. La bibliographie

La première étape de la constitution d'une bibliographie avec LaTeX est de créer un fichier dans lequel seront stockées les différentes références bibliographiques. Pour la bibliographie, LaTeX s'appuie sur un programme externe, BibTeX (ou Biber avec BibLaTeX), qui est chargé d'interpréter ce fichier pour rendre les données utilisables par LaTeX. Ainsi, les références doivent être organisées d'une manière précise et stockées dans un fichier d'extension .bib, qui sera reconnu par BibTeX.

Voici un exemple de fichier .bib :

Monrapport.bib
Sélectionnez
 
@article{besse2014, 
        Author = {Besse, Marie}, 
        Title = { Il y a 5000 ans, une mystérieuse unité européenne}, 
        Year = {2014}, 
        Journal = {La Recherche}, 
        Number = {484}, 
        Pages = {42--46} 
} 
 
@book{Aghion2008, 
        Author = {Aghion, Irène and Barbillon, Claire and Lissarrague, François}, 
        Title = {Héros et dieux de l'Antiquité}, 
        Year = {2008}, 
        Publisher = {Flammarion}, 
        Location = {Paris}, 
        Series = {Tout l'art. Références}, 
        Pagetotal = {317}, 
} 
 
@proceedings{Demoule2009, 
        Editor = {Demoule, Jean-Paul and Landes, Christian}, 
        Title = {La fabrique de l'archéologie en France}, 
        Year = {2009}, 
        Publisher = {La Découverte}, 
        Location = {Paris}, 
        Venue = {Paris}, 
        Eventdate = {2008-02-14/2008-02-15}, 
        Eventtitle = {Actes du colloque \enquote{La fabrique de l'archéologie en France}}, 
        Pagetotal = {301} 
}

Faites attention à bien enregistrer ce fichier au format .bib

Nous allons utiliser l'extension biblatex et le programme biber, ce qui permettra une meilleure personnalisation de votre bibliographie. On va donc ajouter dans notre préambule :

 
Sélectionnez
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%biblio%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
\usepackage[backend=biber]{biblatex}
\addbibresource{bibliographie/biblio.bib}% pour indiquer  se trouve notre .bib
\usepackage{csquotes}% pour la gestion des guillemets français.

Puis dans le fichier principal, à l'endroit où vous voulez voir apparaître la bibliographie :

 
Sélectionnez
\nocite{*}
\printbibliography
\addcontentsline{toc}{chapter}{Bibliographie}
Image non disponible

Voici le rendu de la bibliographie réalisée avec le code ci-dessus :

Pour personnaliser cette bibliographie (notamment les styles), je vous renvoie à la nouvelle FAQ LaTeX, qui s'enrichit de jour en jour. Vous y trouverez des Q/R très complètes de Namrod, dont je me suis servi ici.

VII. Quatrième de couverture

Dans le cas d'un livre, la quatrième de couverture est généralement réalisée par l'éditeur (l'auteur n'ayant pas forcement assez de recul sur son œuvre).

Dans le cas d'un mémoire et particulièrement d'une thèse, il est d'usage d'y mettre le titre, le nom de l'auteur, un résumé ainsi que des mots clefs (qui vont servir à référencer le document) et ce, en français et en anglais.

Pour réaliser cette « page », nous ne pourrons pas utiliser l'environnement titlepage comme pour la couverture. Comme son nom l'indique, cet environnement est prévu pour réaliser des titres, or les titres doivent se trouver sur une « belle » page et non sur une page paire comme on le souhaite ici. Le code suivant va permettre de s'assurer que cette page va se trouver sur une page paire, et reprend les informations évoquées ci-dessus (à adapter selon votre établissement) :

Quatrième de couverture
Sélectionnez
\clearpage
\ifodd\thepage\hbox{}\newpage\else\fi%si page paire ou impaire
\thispagestyle{empty}\parindent=0pt
{\Large \textbf{Titre en français}}
{\large \textbf{sous-titre éventuel}}
\hrulefill%trace un trait horizontal
\begin{center}
{\Large \textbf{Résumé}}
\end{center}
Ici, mon résumé en français
\vspace*{\stretch{1}}
\hrulefill%trace un trait horizontal
{\Large \textbf{Mots-clefs}}
\hrulefill%trace un trait horizontal
\vspace*{\stretch{1}}
\selectlanguage{english}
{\Large \textbf{English title}}
{\large \textbf{Sub-title}}
\hrulefill%trace un trait horizontal
\begin{center}
{\Large \textbf{Abstract}}
\end{center}
Here, English abstract.
\vspace*{\stretch{1}}
\hrulefill%trace un trait horizontal
{\Large \textbf{Keywords}}
\hrulefill%trace un trait horizontal
\selectlanguage{french}
\vspace*{\stretch{1}}
\hrulefill
{\Large \textbf{\'Etablissement} }
\hfill\includegraphics[scale=0.5]{../images/clubdesdevp.png} 
\hrulefill

VIII. Récapitulatif

Au final, votre préambule devrait ressembler à ceci :

Préambule final
Sélectionnez
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage{lipsum}% juste utile ici pour générer du faux texte}
\usepackage{mwe}%juste utile ici pour générer de fausses images
\usepackage{amsmath,amsfonts,amssymb}%extensions de l'ams pour les mathématiques
\usepackage{shorttoc}%pour la réalisation d'un sommaire
\usepackage{tikz}
\usepackage{graphicx}%pour insérer images et pdf entre autres
        \graphicspath{{images/}}%pour spécifier le chemin d'accès aux images
\usepackage[left=3.5cm,right=2.5cm,top=4cm,bottom=4cm]{geometry}%réglages des marges du document selon vos préférences ou celles de votre établissement
\usepackage[Lenny]{fncychap}%pour de jolis titres de chapitres voir la doc pour d'autres styles.
\usepackage{fancyhdr}%pour les en-têtes et pieds de pages
        \setlength{\headheight}{14.2pt}% hauteur de l'en-tête
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%style front%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% 
        \fancypagestyle{front}{%
                \fancyhf{}%on vide les en-têtes
                \fancyfoot[C]{page \thepage}%
                \renewcommand{\headrulewidth}{0pt}%trait horizontal pour l'en-tête
                \renewcommand{\footrulewidth}{0.4pt}%trait horizontal pour les pieds de pages
                }
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%style main%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
        \fancypagestyle{main}{%
                \fancyhf{}
                \renewcommand{\chaptermark}[1]{\markboth{\chaptername\ \thechapter.\ ##1}{}}% redéfintion pour avoir ici les titres des chapitres des sections en minuscules
                \renewcommand{\sectionmark}[1]{\markright{\thesection\ ##1}}
                \fancyhead[c]{}
                \fancyhead[RO,LE]{\rightmark}%
                \fancyhead[LO,RE]{\leftmark}
                \fancyfoot[C]{}
                \fancyfoot[RO,LE]{page \thepage}%
                \fancyfoot[LO,RE]{Mon rapport}
                }
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%style back%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%  
        \fancypagestyle{back}{%
                \fancyhf{}%on vide les en-têtes
                \fancyfoot[C]{page \thepage}%
                \renewcommand{\headrulewidth}{0pt}%trait horizontal pour l'en-tête
                \renewcommand{\footrulewidth}{0.4pt}%trait horizontal pour les pieds de pages
                }
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%index%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
\usepackage{makeidx}
\makeindex
\usepackage[english,french]{babel}%pour un document en français
\usepackage{listings}%pour insérer du code source
\usepackage{hyperref}%rend actif les liens, références croisées, toc…
                \hypersetup{colorlinks,%
                citecolor=black,%
                filecolor=black,%
                linkcolor=black,%
                urlcolor=black} 
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%biblio%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
\usepackage[backend=biber]{biblatex}
\addbibresource{bibliographie/biblio.bib}% pour indiquer  se trouve notre .bib
\usepackage{csquotes}% pour la gestion des guillemets français.
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%glossaire%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
\usepackage{glossaries}
\makeglossaries         
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%liste des abréviations%%%%%%%%%%%%%%               
\usepackage[french]{nomencl}
\makenomenclature
\renewcommand{\nomname}{Liste des abréviations, des sigles et des symboles}
\makeatletter
\newenvironment{abstract}{%
    \cleardoublepage
    \null\vfil
    \@beginparpenalty\@lowpenalty
    \begin{center}%
      \bfseries \abstractname
      \@endparpenalty\@M
    \end{center}}%
   {\par\vfil\null}
\makeatother

Et votre fichier principal :

Fichier principal final
Sélectionnez
\documentclass[11pt,a4paper,twoside,openright]{book}
\input{preambule/preambule}
\begin{document}
\frontmatter% début des pages liminaires
\pagestyle{front}%style des en-têtes pour cette partie
\input{page-de-couverture/page-de-couverture}%on crée la couverture
\thispagestyle{empty}%pour la page de garde toute blanche
\input{page-de-couverture/page-de-titre}%no comment !
\input{resume/resume}%no comment !
\input{remerciements/remerciements}%no comment !
\input{dedicaces/dedicaces}%no comment !
\shorttableofcontents{Sommaire}{0}%sommaire avec uniquement les chapitres
\addcontentsline{toc}{chapter}{Sommaire}%ajout du sommaire dans le sommaire !
\mainmatter% corps du document
\pagestyle{main}%style des en-têtes pour cette partie
\input{introduction/introduction}
\input{chapitre1/chapitre1}
\input{chapitre2/chapitre2}
\input{chapitre3/chapitre3}
\input{conclusion/conclusion}
\cleardoublepage% le corps du document est terminé
\appendix
\pagestyle{back}
\input{annexes/annexe1}
\input{annexes/annexe2}
\backmatter
\printindex
\addcontentsline{toc}{chapter}{Index}
\input{glossaire/glossaire}
\printglossaries
\addcontentsline{toc}{chapter}{Glossaire}
\printnomenclature
\addcontentsline{toc}{chapter}{Liste des abréviations, des sigles et des symboles}
\nocite{*}
\printbibliography
\addcontentsline{toc}{chapter}{Bibliographie}
\listoffigures
\addcontentsline{toc}{chapter}{Table des figures}
\listoftables
\addcontentsline{toc}{chapter}{Liste des tableaux}
\tableofcontents%table des matières plus complète
\addcontentsline{toc}{chapter}{Table des matières}%ajout de la table des matières dans la table des matières !

\input{page-de-couverture/quatrieme-de-couv}
\end{document}

IX. Conclusion

Maintenant que tout cela est fait, vous n'avez plus qu'à vous concentrer sur le fond de votre document. Cela peut paraître long et fastidieux (surtout si vous avez l'habitude d'utiliser des traitements de texte WYSIWYG), mais au final, cela sera un gain de temps. Vous bénéficierez ainsi d'un document portable, d'une mise en page qui ne sera pas chamboulée d'un ordinateur à l'autre, vous pourrez ajouter, supprimer ou inverser l'ordre des chapitres sans devoir vous soucier de la numérotation des sections, de la table des matières… et bien d'autres choses encore.

Si vous rencontrez le moindre souci dans l'élaboration de votre document, vous avez à votre disposition la FAQ LaTeX, et n'hésitez pas à venir poser vos questions sur le forum LaTeX.

X. Sources et documentations

Vous pouvez télécharger le pdf qui a servi de base pour cet article : monrapport.pdf ainsi que le dossier complet monrapport, avec tous les fichiers .tex et tous les codes présentés ici.

Les documentations de toutes les extensions utilisées ici sont disponibles sur le site du CTAN :

XI. Remerciements

Merci à Namrod pour toute la partie sur la bibliographie. Retrouvez ses questions FAQ qui ont permis la rédaction de cette partie.

Merci à f-leb, LittleWhite et Metalman pour leurs conseils et la relecture.

Merci à ced et jacques_jean pour la correction orthographique et typographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2014 -nikopol-. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.